Vous souhaitez nous poser une question ?

Contactez SOS au TRAVAIL par email.

 

Souffrance au travail : 

Trouvez l'aide dont vous avez besoin

SOS au Travail accompagne les personnes qui travaillent dans un contexte et un environnement difficile ou complexe. L'objectif est de trouver une aide efficace et rapide permettant d'identifier une solution ou plusieurs axes d'amélioration.

De nombreuses personnes sont concernées par les problématiques suivantes :

 

- épuisement au travail, burn-out,

- stress excessif qui devient ingérable,

- harcèlement au travail, injures, violence,

- dénigrement, dévalorisation,

- bore-out, brown-out, perte de motivation,

- désaccord contractuel, litige ou conflit,

- licenciement, inaptitude, accident du travail, etc...

 

Faites-vous aider par des professionnels qui sauront vous guider, ne restez plus seul !

psychologues, coachs, juristes, médecins du travail sont à votre écoute...

 

Vous rencontrez de sérieuses difficultés dans votre travail, vous recherchez une personne ou une structure pour vous aider ?

 

La souffrance au travail n'est pas une fatalité, il existe de nombreux professionnels, experts qui sauront vous accompagner et vous guider vers un chemin constructif et favorable.

Nous connaissons les problématiques rencontrées dans le monde professionnel, nous savons que chaque jour peut-être compliqué à gérer, délicat nerveusement, les obstacles se succèdent et vous ne pouvez plus faire face seul(e)...

Le monde du travail évolue, change, perturbe les habitudes et les méthodes.

Pour mieux appréhender ces bouleversements, les êtres humains en souffrance professionnelle doivent pouvoir puiser des ressources extérieures lorsque c'est nécessaire ! 

 

SOS au Travail vous guide et vous permet d'être accompagné, aidé par des structures ou des personnes compétentes.

Ne plus rester seul(e) et sortir d'une situation de souffrance, telle est la mission que SOS au Travail vous offre.

Les facteurs de stress

Les facteurs de stress liés au travail sont les mêmes que les facteurs de risques psychosociaux. Selon le rapport du collège d'expertise de Gollac, ils sont regroupés en 6 grandes familles : 

 

 

 

  • Intensité et temps de travail (exigences excessives de travail, complexité du travail, difficultés de concillier vie professionnelle et vie personnelle)...
  • Exigences émotionnelles : tensions avec le public, obligation de cacher ses émotions...
  • Manque d'autonomie : procédures trop rigides, sous-utilisation des compétences...
  • Rapports sociaux de travail dégradés : conflits internes entre collègues et/ou avec la hiérarchie, manque de reconnaissance...
  • Conflits de valeurs : conflit éthique (on désapprouve les choses que l'on doit faire, qualité empêchée (manque de moyens de faire son travail correctement)...
  • Insécurité de la situation de travail, peur de perdre son emploi, incertitude sur l'avenir de la structure ou de son métier...
 

Le mal-être professionnel

Les 4 brûlures du mal-être professionnel : Phénomène massif avec 150.000 cas répertoriés par an, le burn-out reste pourtant mal connu. Selon le guide de prévention de la Fédération des intervenants en risques psychosociaux (Firps), édité en 2015, les origines du mal viennent de quatre facteurs principaux :

- Exigence émotionnelle :

exposition à la violence extérieure (comme dans la police), obligation de cacher ses émotions.

- Intensité du travail :

objectifs irréalistes, urgence permanente, horaires excessifs...

- Mauvaise qualité des rapports sociaux :

injonctions contradictoires, manque de solidarité...

- Insécurité de la situation professionnelle :

peur de la perte d'emploi, risque de surinvestissement. On peut y ajouter le conflit de valeurs éthiques ainsi que le manque d'autonomie.

La quête du bonheur au boulot

Le plaisir au travail est devenu un phénomène de société. 49 % des salariés du privé pensent à l'ambiance et aux relations avec les collègues quand on leur parle de qualité de vie au travail. (sondage Sociovision pour Malakoff Mederic).

8 salariés sur 10 estiment qu'une bonne qualité de vie au travail profite autant aux employés qu'à l'entreprise. (étude Anact-TNS Sofres 2015)

Voici quelques questions à vous poser :

1) Le stress est-il un stimulant ? A-t-il un effet nefaste à long terme ?

2) Mon travail implique des objectifs ambitieux, ma hiérarchie ou la structure ne tient pas compte des problématiques "terrain".

3) La pression est permanente et je suis fatigué(e).

4) Je commence à sentir des troubles physiques (mal au dos, baisse de tension, vertiges, bronchites ou rhumes à répétition, etc...)

5) J'ai besoin de vacances ou d'une pause, je me sens épuisé(e) !

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
*Les numéros (valables 5 minutes) ne sont pas les numéros des destinataires mais les numéros d'un service de mise en relation. Service édité par sosautravail.fr. http://mise-en-relation.svaplus.fr Service 2,99€/appel + prix appel. © SOSauTravail - 2017